Archives mensuelles : septembre 2015

Microbe et Gasoil – Michel Gondry jeudi 24 septembre 2015

Michel GONDRY est né à Versailles comme Bruno Podalydès, en 1963. Mais à la différence de ce dernier, il a été élevé dans une « famille hippie de Versailles », ce qui explique peut-être qu’il se soit senti isolé dans son enfance.

C’est par la musique qu’il est venu au cinéma.

Enfant, il voulait être inventeur ou peintre. Il fait des études d’Arts Appliqués et devient le batteur d’un groupe pop répondant au nom de « Oui Oui ».

Il commence alors à réaliser des clips sur plusieurs singles du Groupe, dont  la Ville.

En voyant ce clip sur MTV, la chanteuse et actrice islandaise Björk décide de travailler avec Michel Gondry et réalise avec lui plusieurs vidéo.

Les demandes affluent dont celle des Rolling Stones (Like a Rolling Stone), ou encore de Kylie Minogue (Come into my world).

Ces clips permettent de percevoir un « style Gondry » : parmi les effets utilisés figure le morphing, une technique permettant de créer une animation fluide à partir de deux images différentes, ou pour simuler des mouvements à partir de photographies fixes.

Les effets d’images arrêtées – stop motion (réalisé au moyen d’appareils photos synchronisés) tels qu’on en voit dans le film Matrix sont également utilisés par Michel Gondry pour réaliser des films publicitaires.

Michel Gondry réalise deux courts-métrages dont le très joli La Lettre en 1998, déjà sur le thème de l’adolescence, avant de réaliser son premier long métrage en 2001 : Human nature, avec  Patricia Arquette et Tim Robbins, d’après un scénario de Charlie Kaufman qui avait déjà écrit Dans peau de John Malkowich pour Spike Jonze (un autre clippeur très créatif, dont nous avons vu le film Her, l’année dernière, avec Joaquim Phoenix, et la voix de Scarlett Johanson).

Au box-office, ce film est un échec, ce qui affecte beaucoup Michel Gondry.

Cependant, en 2004, il réalise Eternal Sunshine of the Spotless Mind, avec Jim Carrey et Kate Winslet, toujours sur un scénario de Charlie Kaufman. Le film recevra l’Oscar du meilleur scénario original.

Pour la Science des Rêves, sorti en 2006, il revient du côté de la France puisque le film est à la fois tourné en français et en anglais avec des acteurs français dont Charlotte Gainsbourg. L’acteur mexicain Gael Garcia Bernal y tient le rôle principal.

Le film Soyez sympas, rembobinez avec Jack Black et Mos Def, sort en mars 2008.

En 2011, il réalise le blockbuster The green Hornet, adaptation de la série télévisée des années 60 le Frelon Vert, Avec Seth Rogen, co-scénariste du film, Cameron Diaz et Christoph Waltz

En 2012, il présente The We and the I (Le nous et le je) à la Quinzaine des Réalisateurs du Festival de Cannes et réalise l’Ecume des Jours, avec Omar Sy, Audrey Tautou et Romain Duris, adapté du roman de Boris Vian.

En 2014, il réalise le documentaire Conversation animée avec Noam Chomsky, une mise en images d’un entretien qu’il a eu avec le célèbre philosophe et linguiste américain.

Pour son long métrage de fiction suivant, il voulait initialement adapter Ubik, de Philip K. Dick. Audrey Tautou lui suggère de réaliser un film plus personnel.

D’après certains de ses souvenirs de jeunesse, notamment au Lycée Hoche de Versailles, il développe alors  le scénario de Microbe et Gasoil.

Il faut signaler aussi que Michel Gondry crée des « usines de films amateurs » qu’il installe aux quatre coins du globe pour offrir à tout un chacun la possibilité de réaliser un court-métrage.

C’est par conséquent un réalisateur à la trajectoire tout-à-fait originale, qui témoigne d’une grande la liberté d’esprit. C’est une des raisons pour lesquelles nous avons choisi son film pour clore notre assemblée de cinéphiles.

La liberté d’esprit et de choix est justement le thème du film de ce soir, dans lequel on distingue deux parties :

La rencontre entre les deux adolescents un peu seuls est réellement inspirée de l’adolescence du réalisateur : Daniel, interprété par le jeune Ange Dargent, 14 ans, dont c’est la première apparition au cinéma, est Michel Gondry au même âge.

Il a ses cheveux longs, sa passion pour le dessin, sa mère un peu lunaire (incarnée par Audrey Tautou). A l’école, on le traite de fille, on l’appelle « Microbe ».

Son ami Théo dit Gasoil est en revanche une combinaison de plusieurs amis que Michel Gondry a eus à l’époque. Il est incarné par Théophile Baquet, 17 ans, qui avait déjà joué dans La Nouvelle Guerre des Boutons (2011) de Christophe Barratier.

Le voyage que vont réaliser les deux ados pendant les grandes vacances est en revanche imaginaire.

L’atmosphère du film est légère, aérienne, plus en phase avec des films tels que La lettre, Soyez sympas rembobinez, The We and the I qu’avec ses films de studio.

Déjà centrale dans The We and the I, la question de la représentation de soi face au regard des autres est cruciale.

Signalons enfin que la musique du film a été écrite par le compositeur Jean-Claude Vannier, collaborateur de Serge Gainsbourg sur l’Histoire de Melody Nelson.

Bonne projection !

Les 25 ans de l’association

CARTON recto_medium

Pour fêter ses 25 ans; l’association vous invite à réserver votre soirée du 10 octobre à partir de 19h.

Programme : voir le lien suivant : PROGRAMME

Jean-Jacques Bernard, journaliste et réalisateur, sera notre invité d’honneur et présentera le chef d’oeuvre de Billy Wilder « Certains l’Aiment chaud ».

En première partie de soirée, le Brass BAnd « Gouttes de cuivre » interprétera les thèmes musicaux de films célèbres.

Participez activement à cette soirée de gala en revêtant pour l’occasion une tenue noire et rouge !